Contexte technique

4 minute de lecture

Mis à jour :

Dans quel environnement technique sommes nous ?

Environnement technique

L’ensemble des manipulations et des installations concernent les 2 OS suivants:

Terminologie

  • LINUX

Nous utiliserons le termes de LINUX pour parler très simplement de ce type d’OS.

Le sujet sera réabordé ultérieurement, car il existe des différences entre ce que l’on nomme simplement linux, Gnu-Linux, ou encore Unix.

  • OS
    • Signifie Operating System soit le système.
  • ROOT
    • Le tout puissant, c’est l’administrateur, lui seul peu agir sur la partie système.
  • USER
    • Ce sont simplements les utilisateurs , ils ont des droits limités , se limitant généralement à leurs propres répertoires qui sont dans leur home.
  • home
    • c’est l’espace de travail d’un utilisateur, ici il ne faut pas se poser beaucoup de questions: home c’est chez vous , et chacun a le sien.

    Plus de détails sur les systèmes linux dans l’article: Linux/ Gnu-Linux/ Unix

Gestion des privilèges

Utilisateur/ Administrateur

Sous n’importe quel OS les privilièges sont séparés.

Evidement certains OS ont des mécanismes assez faibles, oû les utilisateurs cliquent simplement sur suivant, sans vraiment comprendre ce qu’ils font.

Sous LINUX vous devez obligatoirement être menbres du groupe d’administration.

  • sudo
    • sudo c’est l’utilitaire qui permet d’accéder au privilèges d’administrations. sudo est installé par défaut, il suffit donc d’ajouter l’utilisateur dans le groupe sudo ou de modifier le fichier de configuration via l’utilitaire visudo qui de par défault utilise nano.
    • Se référer à l’article : Droit et privilège.
  • wheels
    • wheels est le groupe d’administration sous CentOS ( dérivé de RHEL Red Hat Entreprise Linux)

Privilèges

Tout action qui va impacter le système doit être executer avec les privilèges d’administration.

Pour cela il faut préfixer la commande avec sudo.

Le Shell

C’est votre interface pour communiquer avec votre système.

Il en existe plusieurs cependant le plus commun est : bash pour Bourne Again Shell . Le shell fait référence à la coquille qui entour le noyaux kernel.

Sur un poste avec un serveur graphique , un terminal est utilisé pour lancer l’environnement graphique, et nous pouvons accéder à 5 autres terminaux via la combinaison ctrl+alt+F1 ( F3, F4, F5, F6) , et ctrl+alt+F2 pour revenir sur le bureau.

C’est ce type de terminal que vous risquez de rencontrer si vous branchez un écran sur un serveur qui tourne sous Linux, et la souris est inutile.

En environnement graphique on utilise un émulateur de terminal pour se connecte à un serveur distant au travers d’une connexion SSH ( on oublie telnet).

Le prompt

C’est ce qui apparait dans le terminal.

Il sert à indiquer qui est connecté sur quelle machine , et indique également si vous êtes connecté en tant qu’utilisateur ou administrateur (root).

Je viens de passer tout récement à zsh et mon prompt ressemble à ça:

╭─     ordinatous   zalem  ~                     ✔   15:07  18.07.18
╰─

D’ordinaire c’est un peu plus sobre.

Gestions des applications

Sous linux ( ainsi que MacOS qui serait plutôt unix), nous utilisons des dépots d’applications ( des serveurs) afin d’assurer la gestions des mises à jours, ainsi que le suivie des applications.

  • Avantage :
    • confortable
    • fiable
    • facile
    • flexible

Il est possible de modifier la liste des serveurs vers lesquels une machine va chercher les applications, et de gérer la priorité qui est donné à une source ou a une autre .

Voir article : Gestion des sources

Gestionnaire d’applications

  • Pour Débian et dérivés il s’agit de apt
  • Pour CentOs et dérivés il s’agit de yum

Note:

Avant toute installation d’une application : taper cette commande

  • Sous Débian : sudo apt update
  • Sous CentOS : sudo yum update

Cela mettra la liste des applications à jour.