Gestion des partitions

Basic, , 2018

Comment suis-je partitionné ?

Petite commande simple:

>~ cat /proc/partitions
major minor  #blocks  name

   8        0  117220824 sda
   8        1     524288 sda1
   8        2     249856 sda2
   8        3  116445184 sda3
 254        0  116443136 dm-0
 254        1    3223552 dm-1
 254        2   24412160 dm-2
 254        3   88805376 dm-3
  • Explications avec le manpage de proc:
NOM
       proc - Pseudosystème de fichiers d'informations sur les processus

DESCRIPTION
       Le  système de fichiers proc est un pseudosystème de fichiers qui fournit une interface avec les structures de données du noyau. Il est générale‐
       ment monté sur /proc. La plupart des fichiers sont en lecture seule, mais quelques uns permettent la modification de variables du noyau.

       La liste suivante décrit de nombreux fichiers et répertoires de la hiérarchie de /proc.

       /proc/partitions
              Contient les numéros majeur et mineur de chaque partition, ainsi
              que le nombre de blocs de 1024 octets et le nom de la partition.

Autres commande

>~ df -h
Sys. de fichiers                                      Taille Utilisé Dispo Uti% Monté sur
udev                                                    1,9G       0  1,9G   0% /dev
/dev/mapper/gally--reborn--vg-gally--reborn--lv--root    23G     19G  2,8G  88% /
/dev/sda2                                               237M     68M  157M  31% /boot
/dev/mapper/gally--reborn--vg-gally--reborn--lv--home    84G     47G   33G  59% /home
/dev/sda1                                               511M    132K  511M   1% /boot/efi

  • L’option -h pour human readable vous retourne des valeurs plus compréhensible pour nous les humains…

Meilleure commande: fdisk

Je préfère de loin fdisk qui me transmet des informations très précise et de plus me permet de manipuler les partitions.

Et puisque nous pouvons modifier les partitions, il se lance en root.

  • fdisk peut lister options -l l’ensemble des disques montés, ou nous pouvons lui en indiquer 1.
  • fdisk -l /dev/sda
# fdisk -l /dev/sda
Disque /dev/sda : 111,8 GiB, 120034123776 octets, 234441648 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : gpt
Identifiant de disque : XXXXXXXX-XXXX-XXXX-XXXX-XXXXXXXXXXXX

Périphérique   Début       Fin  Secteurs Taille Type
/dev/sda1       2048   1050623   1048576   512M Système EFI
/dev/sda2    1050624   1550335    499712   244M Système de fichiers Linux
/dev/sda3    1550336 234440703 232890368 111,1G Système de fichiers Linux
  • fdisk -l
# fdisk -l
Disque /dev/sda : 111,8 GiB, 120034123776 octets, 234441648 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : gpt
Identifiant de disque : XXXXXXXX-XXXX-XXXX-XXXX-XXXXXXXXXXXX

Périphérique   Début       Fin  Secteurs Taille Type
/dev/sda1       2048   1050623   1048576   512M Système EFI
/dev/sda2    1050624   1550335    499712   244M Système de fichiers Linux
/dev/sda3    1550336 234440703 232890368 111,1G Système de fichiers Linux


Disque /dev/mapper/sda3_crypt : 111,1 GiB, 119237771264 octets, 232886272 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets


Disque /dev/mapper/gally--reborn--vg-swap_1 : 3,1 GiB, 3300917248 octets, 6447104 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets


Disque /dev/mapper/gally--reborn--vg-gally--reborn--lv--root : 23,3 GiB, 24998051840 octets, 48824320 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets


Disque /dev/mapper/gally--reborn--vg-gally--reborn--lv--home : 84,7 GiB, 90936705024 octets, 177610752 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets

Utilisation de fdisk

fdisk est relativement simple a utiliser. Il suffit de lancer la commande en selectionnant le disque.

# fdisk /dev/sda

Bienvenue dans fdisk (util-linux 2.29.2).
Les modifications resteront en mémoire jusqu'à écriture.
Soyez prudent avant d'utiliser la commande d'écriture.


Commande (m pour l'aide) :

Les options

Utilisons m pour accéder à l’aide:

Aide :

  Générique
   d   supprimer la partition
   F   afficher l’espace libre non partitionné
   l   afficher les types de partitions connues
   n   ajouter une nouvelle partition
   p   afficher la table de partitions
   t   modifier le type d'une partition
   v   vérifier la table de partitions
   i   Afficher des renseignements sur la partition

  Autre
   m   afficher ce menu
   x   fonctions avancées (réservées aux spécialistes)

  Script
   I   chargement de l’agencement à partir du fichier de script sfdisk
   O   sauvegarde de l’agencement vers le fichier de script sfdisk

  Sauvegarder et quitter
   w   écrire la table sur le disque et quitter
   q   quitter sans enregistrer les modifications

  Créer une nouvelle étiquette
   g   créer une nouvelle table vide de partitions GPT
   G   créer une nouvelle table vide de partitions SGI (IRIX)
   o   créer une nouvelle table vide de partitions DOS
   s   créer une nouvelle table vide de partitions Sun

  • p pour print
p
Disque /dev/sda : 111,8 GiB, 120034123776 octets, 234441648 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : gpt
Identifiant de disque : F38E4F92-C79A-4C67-BF4E-34C698C088F3

Périphérique   Début       Fin  Secteurs Taille Type
/dev/sda1       2048   1050623   1048576   512M Système EFI
/dev/sda2    1050624   1550335    499712   244M Système de fichiers Linux
/dev/sda3    1550336 234440703 232890368 111,1G Système de fichiers Linux

  • v pour vérifier la table de partition
Commande (m pour l'aide) : v
Aucune erreur détectée.
Version d'en-tête : 1.0
Utilisation de 3 partitions sur 128.
Un total de 2925 secteurs libres est disponible sur 2 segments (le plus grand est 1007 KiB).

  • F pour vérifier les espaces non partitionnés
Commande (m pour l'aide) : F
Espace non partitionné /dev/sda : 0 B, 0 octets, 0 secteurs
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets

Informations sur une partition

Commande (m pour l'aide) : i
Numéro de partition (1-3, 3 par défaut) : 1

         Device: /dev/sda1
          Start: 2048
            End: 1050623
        Sectors: 1048576
           Size: 512M
           Type: Système EFI
      Type-UUID: C12A7328-F81F-11D2-BA4B-00A0C93EC93B
           UUID: DA69ABB9-B52C-4FF7-A6DC-2D8B1968F1CB

Création d’une partition

Cela ce fait très simplement en enchainant une série d’options dont les valeurs par défaut correspondent généralement .

  • n pour new (nouvelle).
    • il sera demandé si c’est partiton primaire ou étendue

Par défaut les partitions sont de type Linux ( identifiant 83)

Nous pouvons donc en modifier le type avec l’option t à ce moment là utiliser l’option L afin de bien choisir le type.

  • w pour écrire les modifications.
  • q ppour quitter.

Liste des types de partitions

Code Hexa (taper L pour afficher tous les codes) :L
  1 EFI System                     C12A7328-F81F-11D2-BA4B-00A0C93EC93B
  2 MBR partition scheme           024DEE41-33E7-11D3-9D69-0008C781F39F
  3 Intel Fast Flash               D3BFE2DE-3DAF-11DF-BA40-E3A556D89593
  4 BIOS boot                      21686148-6449-6E6F-744E-656564454649
  5 Sony boot partition            F4019732-066E-4E12-8273-346C5641494F
  6 Lenovo boot partition          BFBFAFE7-A34F-448A-9A5B-6213EB736C22
  7 PowerPC PReP boot              9E1A2D38-C612-4316-AA26-8B49521E5A8B
  8 ONIE boot                      7412F7D5-A156-4B13-81DC-867174929325
  9 ONIE config                    D4E6E2CD-4469-46F3-B5CB-1BFF57AFC149
 10 Microsoft reserved             E3C9E316-0B5C-4DB8-817D-F92DF00215AE
 11 Microsoft basic data           EBD0A0A2-B9E5-4433-87C0-68B6B72699C7
 12 Microsoft LDM metadata         5808C8AA-7E8F-42E0-85D2-E1E90434CFB3
 13 Microsoft LDM data             AF9B60A0-1431-4F62-BC68-3311714A69AD
 14 Windows recovery environment   DE94BBA4-06D1-4D40-A16A-BFD50179D6AC
 15 IBM General Parallel Fs        37AFFC90-EF7D-4E96-91C3-2D7AE055B174
 16 Microsoft Storage Spaces       E75CAF8F-F680-4CEE-AFA3-B001E56EFC2D
 17 HP-UX data                     75894C1E-3AEB-11D3-B7C1-7B03A0000000
 18 HP-UX service                  E2A1E728-32E3-11D6-A682-7B03A0000000
 19 Linux swap                     0657FD6D-A4AB-43C4-84E5-0933C84B4F4F
 20 Linux filesystem               0FC63DAF-8483-4772-8E79-3D69D8477DE4
 21 Linux server data              3B8F8425-20E0-4F3B-907F-1A25A76F98E8
 22 Linux root (x86)               44479540-F297-41B2-9AF7-D131D5F0458A
 23 Linux root (ARM)               69DAD710-2CE4-4E3C-B16C-21A1D49ABED3
 24 Linux root (x86-64)            4F68BCE3-E8CD-4DB1-96E7-FBCAF984B709
 25 Linux root (ARM-64)            B921B045-1DF0-41C3-AF44-4C6F280D3FAE
 26 Linux root  (IA-64)             993D8D3D-F80E-4225-855A-9DAF8ED7EA97
 27 Linux reserved                 8DA63339-0007-60C0-C436-083AC8230908
 28 Linux home                     933AC7E1-2EB4-4F13-B844-0E14E2AEF915
 29 Linux RAID                     A19D880F-05FC-4D3B-A006-743F0F84911E
 30 Linux extended boot            BC13C2FF-59E6-4262-A352-B275FD6F7172
 31 Linux LVM                      E6D6D379-F507-44C2-A23C-238F2A3DF928
 32 FreeBSD data                   516E7CB4-6ECF-11D6-8FF8-00022D09712B
 33 FreeBSD boot                   83BD6B9D-7F41-11DC-BE0B-001560B84F0F
 34 FreeBSD swap                   516E7CB5-6ECF-11D6-8FF8-00022D09712B
 35 FreeBSD UFS                    516E7CB6-6ECF-11D6-8FF8-00022D09712B
 36 FreeBSD ZFS                    516E7CBA-6ECF-11D6-8FF8-00022D09712B
 37 FreeBSD Vinum                  516E7CB8-6ECF-11D6-8FF8-00022D09712B
 38 Apple HFS/HFS+                 48465300-0000-11AA-AA11-00306543ECAC
 39 Apple UFS                      55465300-0000-11AA-AA11-00306543ECAC
 40 Apple RAID                     52414944-0000-11AA-AA11-00306543ECAC
 41 Apple RAID offline             52414944-5F4F-11AA-AA11-00306543ECAC
 42 Apple boot                     426F6F74-0000-11AA-AA11-00306543ECAC
 43 Apple label                    4C616265-6C00-11AA-AA11-00306543ECAC
 44 Apple TV recovery              5265636F-7665-11AA-AA11-00306543ECAC
 45 Apple Core storage             53746F72-6167-11AA-AA11-00306543ECAC
 46 Solaris boot                   6A82CB45-1DD2-11B2-99A6-080020736631
 47 Solaris root                   6A85CF4D-1DD2-11B2-99A6-080020736631
 48 Solaris /usr & Apple ZFS       6A898CC3-1DD2-11B2-99A6-080020736631
 49 Solaris swap                   6A87C46F-1DD2-11B2-99A6-080020736631
 50 Solaris backup                 6A8B642B-1DD2-11B2-99A6-080020736631
 51 Solaris /var                   6A8EF2E9-1DD2-11B2-99A6-080020736631
 52 Solaris /home                  6A90BA39-1DD2-11B2-99A6-080020736631
:

Autre utilitaires

parted

Il existe sous linux Unix-like d’autres utilitaires, comme parted et sa version graphique gparted.

Egalement à executer en root. parted permet donc de créer des partitions primary, logical, et extended .

Par exemple , pour créer une partition logique en ext4 commençant en début de disque et d’une taille de .. 30 Go

(parted) mkpart logical ext4 0.0 30GB.0

Parted permet également de modifier le système de fichiers en selectionnant la partition.

(parted) mkfs 2 ntfs